Abdallah Zrika

Abdallah Zrika

© Jean-Marc de Samie

Abdallah Zrika est sans doute l’un des poètes marocains les plus connus et reconnus de sa génération. Né en 1953 à Casablanca (Maroc), il grandi à Ben Msik. Son premier livre, paru à compte d’auteur en 1977 – Danse de la tête et de la rose – connait un rapide succès qui fait de lui un exemple pour la jeunesse étudiante marocaine… et lui vaut deux ans d’emprisonnement.
Cinq autres recueils ont été édités depuis, de 1982 à 2003, dont les deux premiers furent traduits en français par Abdellatif Laâbi.
Ce dernier a dit de lui : « Abdallah Zrika appelle poésie ce combat qu’il mène chaque jour pour ordonner les mots. Poésie introspective, puisant sa force dans le chaos et la folie, sans faire la part belle au lyrisme habituel de la poésie arabe. Elle en appelle au contraire au désordre et au délire qui ‘‘est la façon qu’a la réalité de nous crever les yeux plutôt que de les ouvrir’’. »
Il a également publié deux romans, en arabe, aux éditions Le Fennec.

À VOIR, À ÉCOUTER :

○ Dimanche 7 octobre | 16h00 > 17h00 | GALERIE DELACROIX